EOOL, tome 1- la caverne des bisons_Christine M.

Auteur: Christine Machureau

Titre: EOOL

Tome 1: La caverne des bisons

Éditions: NUMERIKLIVRES

Date de parution: Juin 2017

Nombre de pages: 280

RÉSUMÉ:

Dans la lignée des romans qui ont captivé notre adolescence tels que Croc blanc de Jack London ou encore Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel et que l’on relit souvent une fois adulte avec encore plus de plaisir, la romancière Christine Machureau nous invite à vivre une aventure littéraire fabuleuse.
Le premier opus de sa nouvelle saga comporte tous les ingrédients d’un roman d’aventure digne de ce nom mais pas seulement. Éool (prononcer é-oul), le héros, est un jeune homme qui vit au temps des Hommes debout, au temps du temps d’avant, au temps de la préhistoire. Membre du Clan des Bisons, le jeune Éool et son complice Adani vont être investis d’une mission qui marquera à jamais leur destinée.
Comme toujours avec Christine Machureau, ses récits romanesques sont parsemés de références historiques précises : on apprend en se divertissant et on aime ça. Si Hergé a inventé la lecture pour les 7 à 77 ans, personne ne nous en voudra si l’on affirme qu’avec cette nouvelle saga, Christine Machureau a inventé la lecture pour les 13 à 83 ans.

MON AVIS

Les récits sur les hommes de cette époque, je les ai plutôt découverts à travers des documentaires. Quand j’ ai vu ce roman pour la première fois, je ne vous cache pas que j’ ai hésité, car toutes ces histoires se ressemblent beaucoup. Mais, finalement, c’est un grand waouh ! Plongé au cœur de cette époque a été pour moi une fantastique aventure. On a tendance à se sentir supérieurs à nos « ancêtres ». Mais je pense que sur la thématique de l’ environnement, on gagnerait à s’inspirer d’eux.

L’histoire nous est comptée avec tellement de facilité que l’apprentissage n’en est que divertissant. On a soif d’en savoir plus. Les lieux sont décrits avec beaucoup de précision et parfois situés dans l’ère actuelle. Ce qui apporte de la profondeur à la lecture, une véritable impression d’exploration. Tout cela est agrémenté  de fantasy, puisque les elfes, et d’autres créatures font leur apparition au fil de l’histoire. Cette touche de magie a été un vrai régal.

J’ ai tout de suite été sous le charme d’Eool. Il rêve d’être chasseur et à toutes les qualités pour le devenir. Seulement, les dieux et le chaman ont d’autres projets pour ce jeune homme, et la chasse n’en fait pas partie.  Eool, pour moi c’est l’héroïne Vaiana au masculin. Il a une telle envie de découverte su monde, alors que sa communauté se méfie de l’extérieur et préfère vivre et se suffire de ce qu’elle possède.

Le rêve est la plus sûre façon de déplacer les limites d’une existence figée…

Ce personnage attachant a su me donner envie de le suivre tout au long de ce récit. D’autres personnages secondaires  rendent cette lecture encore plus attrayante et divertissante. Comme l’ami infatigable et fidèle d’Eool nommé Adani. Les romances ont ajouté un brin de folie et d’humour à ce roman. Ce premier tome pose assez bien les bases, de l’histoire. J’ attends avec impatience la suite, qui je l’ espère, ne tarderai pas trop.

Je remercie NUMERIKLIVES pour ce partenariat, et de m’ avoir fait découvrir la plume de Christine Machureau .

MA NOTE

8/10

 

4 réflexions sur “EOOL, tome 1- la caverne des bisons_Christine M.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s