Le nouveau règne_Grégory Covin

Auteur: Grégory Covin

Titre: le nouveau règne

Éditions: Mots et Légendes

Date de parution: Juin 2017

Nombre de pages: 130

nouveau règne

Résumé:

Dans un monde qui n’appartient pas encore à la race humaine, N’Hil est en quête d’un antidote pour sauver l’homme qu’elle aime. Elle s’allie ainsi à Aséphyr, serviteur du roi Daran, afin d’obtenir les renseignements qu’elle recherche. En contrepartie, elle doit rejoindre la garde personnelle de la reine Fiona, l’épouse du roi, pour tenter d’assassiner cette dernière. Mais les seigneurs noirs, maîtres du port, sont partout. Et qui sert-elle véritablement ?

Si la toile du complot se referme sur N’Hil, la guerrière n’est pas sans ressource. Une entité, lovée dans ses entrailles et cherchant à prendre le contrôle de son être, lui octroie une résistance hors norme. Mais, sur cet échiquier du pouvoir, ses talents sont sans commune mesure avec le jeu des créatures qui remplacent peu à peu les pions humains par leurs propres pièces.

Récit d’Heroïc Fantasy gothique mariant la cosmogonie Lovecraftienne, Le Nouveau Règne est une plongée dans la psyché de son héroïne. Entre le carnage des affrontements et l’érotisme de son personnage principal, vous découvrirez ce à quoi l’amour d’une femme peut faire face. Jusqu’à vaincre la Mort elle-même.

Mon avis:

C’est l’une des rares fois où l’illustration de la couverture d’un livre me donne envie de me plonger dans l’histoire. En effet j’ ai tendance à lire le résumé, et à ne choisir que mes genres de prédilection, même si je tente quelques fois de sortir de ma zone de confort. La couverture de ce roman m’ a paru bien mystérieuse, avec cette jeune femme à l’ allure forte, dans cette cavité obscur, jonchée de squelettes. Et ce titre qui a augmenté ma curiosité…. J’ ai finalement par l’intermédiaire de la plateforme simplement pro, contacté la maison d’édition pour proposer un service presse.

Rentrons dans le vif du sujet. N’Hil, l’héroïne est une combattante douée et dotée d’un pouvoir terrifiant. Quand elle se laisse submerger par la colère ou qu’une situation devient incontrôlable, la jeune femme  devient comme possédée par une bête vivant en elle. Ainsi, elle devient impitoyable et se laisse aller à des massacres indescriptibles. Comme si cela ne suffisait pas l’ amant de notre héroïne est en proie à une maladie qui le ronge, une maladie méconnue. Ils décident tous les deux, de trouver un antidote pour venir à bout de ce mal, et comprendre l’origine du pouvoir de N’Hil. Pour y arriver la jeune femme s’allie  avec Aséphyr, un serviteur du roi qui lui assigne la mission d’ assassiner l’épouse du roi en échange d’un antidote, la jeune femme ignore que cette mission prendra une tournure pleine de surprises.

On comprend le dilemme de notre héroïne, N’Hil, qui tout en voulant sauver son homme devra faire des choix parfois au péril de sa vie. N’Hil a tout de l’héroïne endurcie par les épreuves et les souffrances de la vie. Malgré cela, elle a pu donner une chance à l’ amour. Cet amour qui lui a permis d’avoir un second souffle et d’espérer un avenir meilleur. Cet amour pour lequel elle est prête à donner son corps, sa vie. Bien qu’elle soit, elle-même en proie à une souffrance interne, puisque posséder par un être qui ne veut que s’emparer de son corps, la jeune femme reste obnubilée par sa quête qui est de sauver celui qu’elle aime.  J’ ai vraiment été captivé par le personnage de cette femme tenace, forte et pleine d’assurance. Assurance qui se trouvera quelque peu ébranlée tant les situations imprévues seront nombreuses. Son personnage prend une grande place dans ce récit, tandis que celui de son compagnon Thorn était beaucoup plus en retrait.  Je respecte ce choix de l’auteur et ça ne m’a pas dérangé. Thorn m’ a semblé être un jeune homme courageux, même si diminué par son état de santé.

Une fois à la cour royale pour réaliser sa mission, la jeune femme va découvrir les vices du royaume avec son lot de corruption, de crimes et de secrets. Tout le long du récit, la jeune femme se retrouvera dans des situations impliquant les  seigneurs noirs, entités inhumaines marines, ayant pris le contrôle du port. Pour moi les seigneurs noirs  se rapprochent le plus des démons. Ils ont des capacités surnaturelles et sont d’une cruauté inimaginable. Je trouve que les seigneurs noirs ont vraiment accentué ce côté mordant, piquant, mystérieux et sombre de l’histoire. Néanmoins j’ ai des zones d’ombres et de confusions, qui aurait pu être approfondie. L’origine des seigneurs noirs, leur quête et d’autres aspects que je ne mentionnerai pas, pour ne pas spoiler l’histoire…

Le point fort de ce roman a été la description des combat. L’auteur dépeint fidèlement les scènes de sorte qu’on se laisse facilement imaginer les situations et qu’on se laisse très vite transporter. Je souhaite souligner que les scènes de combat et de meurtre, ou des expressions peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.

(Extrait)

…se rendit à peine compte que son son bras venait d’être tranché. Il tressaillit quand son membre gauche rejoignit le droit à terre….

Ce roman a été une joli découverte. Je souhaite juste souligner un point que j’ ai hésité à ajouter. Je vous ai mentionné plutôt que j’ai proposé ce service presse sans lire le résumé. Ainsi je me suis rendu compte plus tard que ce roman mentionnait également de l’érotisme. Franchement, je ne suis pas adepte de ce type de lecture, alors quand je l’ai remarqué plus tard dans le résumé « aïe ». Néanmoins, l’histoire elle-même m’a permis de ne pas m’ attarder sur cet aspect. Je ne dis pas que je tenterai des lectures de ce genre à l’avenir, mais je trouve que l’écriture et le sens donné à cette histoire, ont rendu ma lecture divertissante.

Je remercie  les éditions Mots et Légendes pour cette première immersion dans le darkfantasy qui me donne envie de découvrir plus sur cet univers…

Ma note

6,5/10

Si N’Hil était un personnage de manga..

tumblr_my5wv6oAT01sbp1fho1_500.gif

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Le nouveau règne_Grégory Covin

  1. Greg dit :

    Merci pour ta chronique très détaillée. Je suis très content que mon texte te donne envie d’en découvrir davantage sur ce genre de la Fantasy (on connait en général surtout l’Heroïc Fantasy, beaucoup moins la Dark). En espérant être encore chroniqué sur ton site, via de prochaines sorties…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s